COMBATTRE L’INFLAMMATION
 
POUR UNE MEILLEURE SANTE

DESCHAMPS Jérémy – Nutritionniste du sport 1Defy – Octobre 2020

Réduire l’inflammation par la nutrition !
 
L’inflammation est à sûrement à l’origine de nombreuses maladies. Son implication dans les maladies cardiovasculaires, les cancers ou encore le diabète est fortement suspectée. Dans cet article, nous allons nous intéresser aux aliments qui peuvent réduire l’inflammation et au contraire à ceux qui peuvent l’augmenter.
 
L’indice de PRAL
 
L’inflammation pourrait notamment être due à un milieu trop acide. Dans notre alimentation, certains aliments sont acides et d’autres alcalins. L’indice de PRAL est une mesure faite dans les urines permettant de connaître le pouvoir acidifiant ou alcalinisant d’un aliment. Grâce à cet indice, on peut connaître les catégories d’aliments à favoriser ou diminuer pour influencer l’inflammation.
 
Réduire les aliments acidifiants
 
Tout d’abord plusieurs catégories d’aliments sont considérées comme acidifiantes. Les laitages et plus particulièrement les fromages, sont les aliments avec le pouvoir acidifiant le plus élevé due principalement au lactose. On pourra aussi réduire la consommation de viande, poisson et œuf qui ont également un pouvoir acidifiant élevé. Les produits céréaliers sont aussi des aliments acidifiants. Enfin, globalement tous les produits ultra-transformés seront à réduire pour combattre l’inflammation excessive.
 
Augmenter les produits alcalinisants
 
Pour compenser la consommation d’aliments acidifiants, il faut consommer des produits alcalinisant. Parmi eux, on compte les fruits et légumes. Encore une fois, lorsqu’il s’agit de santé, les fruits et légumes sont au cœur de la stratégie nutritionnelle. Certaines boissons, comme le vin rouge ou la bière ont aussi un pouvoir alcalinisant mais plus faible. La boisson qui a le pouvoir alcalin le plus fort allant même au-delà des fruits et légumes est l’eau gazeuse. Il est d’ailleurs conseillé aux sportifs d’en consommer après leur entraînement pour favoriser leur récupération.
 
Les antioxydants
 
Pour rappel, les antioxydants ont de nombreuses vertus protectrices contre les maladies cardiovasculaires, cancer… Ils ont un effet protecteur contre la perturbation cellulaire causée par la prolifération de radicaux libres. Cette prolifération peut être due pour différentes raisons. Cela peut provoquer des inflammations au niveau digestif notamment. Les antioxydants vont lutter contre cette perturbation cellulaire. Ici encore, la consommation de fruits et légumes sera particulièrement intéressante pour son apport en antioxydants. On pourra aussi utiliser une complémentation avec ACAI BERRY contenant un pouvoir antioxydant puissant.
Les fibres
 
Les fibres nourrissent et alimentent notre microbiote intestinal. Ce microbiote empêche notamment des éléments pathogènes de passé dans l’organisme. Ces éléments une fois passés, sont souvent la source d’inflammation. Il est donc important d’avoir un apport suffisant en fibres pour avoir un microbiote en bonne santé et réduire le risque d’inflammation. Augmentez donc la consommation d’aliments riches en fibres comme les fruits et légumes. Vous pouvez aussi subvenir à vos besoins grâce à MULTI FIBRES apportant un tiers des besoins journaliers en fibres.
 
Pour conclure, la stratégie de lutte contre l’inflammation est assez simple. Diminuez les aliments acidifiants et au contraire augmentez les aliments alcalinisants. Favorisez aussi la consommation d’antioxydants et de fibres.