PERDRE DU POIDS SANS IMPACTER
  
SES PERFORMANCES

DESCHAMPS Jérémy – Nutritionniste du sport 1Defy 

Un processus complexe !
 
La perte de poids est particulièrement pratiquée par les sportifs. En réalité, on parle plutôt de sèche et non de perte de poids. Quelle différence ? La sèche est une perte de poids optimisée pour diminuer un maximum la masse grasse sans diminuer la masse musculaire. Le but étant de gagner en performance.
Dans cet article, nous allons vous donner quelques conseils pour sécher sans impacter vos performances sportives.
 
Connaitre son poids de forme
 
L’un des premiers facteurs à prendre en compte est de connaître le poids auquel on est le plus performant. Malheureusement, il n’existe pas encore de formule nous permettant de calculer ce poids. Généralement, les sportifs arrivent à le déterminer grâce à leurs sensations en compétition et leur expérience. Savoir à quel poids et plus précisément à quel pourcentage de masse grasse, on performe le plus.
Cela doit être le point de départ avant de ce lancer dans une sèche.
Si vous êtes débutant, il vous fera faire plusieurs tests avant de connaître votre poids de forme.
 
  
Être stratégique
 
Beaucoup d’athlètes font l’erreur de perdre du poids juste avant une compétition mais c’est en réalité le pire moment. L’accumulation de la fatigue et la diminution des réserves en énergie ruinera vos performances. Donc si c’est possible programmer votre sèche quelques mois avant la compétition et ensuite maintenez le poids pendant 1mois.
Optimiser ses apports nutritionnels
 
L’objectif étant de diminuer sa masse grasse en maintenant le plus possible sa masse musculaire, l’apport de protéines va devoir être important. Les apports quotidiens devront être au moins de 1,8g de protéines par kilo de poids de corps. Les régimes hyperprotéinés semblent être une bonne stratégie. L’apport conséquent de protéines va permettre de limiter un maximum les périodes cataboliques (dégradation musculaire) notamment pendant l’entraînement et la récupération.
L’apport de glucides va être aussi très important. En effet, des réserves énergétiques pleines sous forme de glycogène (sucre stocké dans les muscles) permettent de limiter encore plus le catabolisme musculaire. Donc le programme alimentaire devra contenir suffisamment de glucides particuliers autour de l’entraînement.
 
Un poids stable à l’année
 
L’idéal serait que le sportif n’ait pas à faire une perte de poids trop importante. Bien gérer son alimentation sur l’année est primordial pour maintenir un poids proche de son poids de forme et faciliter la période de sèche. 
 
Pour bien répondre aux besoins quotidiens en protéines une complémentation avec la PRO ISO Native est importante. En récupération ou en complément sur des repas comme le petit déjeuner par exemple, elle diminuera le catabolisme musculaire.
 
Si vous voulez sécher de manière efficace en adoptant une stratégie optimale tournez-vous vers nos programmes sèches encadrés par des nutritionnistes.