3 ASTUCES POUR
 
BRULER LES GRAISSES

DESCHAMPS Jérémy – Nutritionniste du sport 1Defy – Juin 2021

Des méthodes simples mais efficaces !
 
Pour brûler les graisses de nombreuses méthodes sont employées. Certaines fonctionnent d’autres non. Dans cet article nous allons vous donner 3 astuces efficaces pour augmenter votre combustion des graisses. 
 
Augmenter son métabolisme basal
 
Le métabolisme de base est défini comme la dépense énergétique de repos. Cela correspond aux dépenses produites par le corps pour maintenir les fonctions vitales (respiration, pulsations cardiaques, température corporelle…) dans des conditions de repos ou sommeil. Il existe un moyen d’augmenter notre métabolisme de base : augmenter notre masse musculaire. Les muscles dépensent de l’énergie aussi au repos. Lorsque le corps est au repos, il utilise les graisses corporelles pour produire de l’énergie. Il brûle donc du gras. En augmentant notre masse musculaire, on augmente la dépense énergétique au repos et donc notre combustion des graisses.
 
Pour augmenter sa masse musculaire, plusieurs facteurs sont à prendre en compte. Il faut tout d’abord, créer un stress musculaire suffisamment intense pour que le corps provoque une surcompensation et créé de nouveaux tissus musculaires. Ce stress doit être provoqué par une activité sportive. Le sport permettant de maximiser le développement musculaire est évidemment la musculation. Ensuite, il faut apporter suffisamment d‘énergie par l’alimentation. Beaucoup s’accordent à dire que prendre un peu de poids (surtout du muscle) avant d’en perdre est optimal car la dépense énergétique au repos sera plus importante. Enfin, il faudra avoir une alimentation riche en protéines. Une complémentation est souvent très pratique et intéressante pour optimiser ses repas et répondre aux besoins protéiques. La PRO ISO Native vous aidera dans cet objectif de développement musculaire.
 
Attention, on ne vous demande pas de devenir bodybuilder professionnel. Néanmoins, augmenter un peu votre développement musculaire sera favorable à une perte de poids et à la combustion des graisses. 
Être en déficit calorique
 
Il semble logique que pour brûler du gras, le corps doit produire de l’énergie à partir de ses propres réserves. Le problème est que si on apporte de l’énergie en grande quantité par l’alimentation, les réserves seront peu ou pas utilisées. Il faut donc être en déficit calorique, c’est-à-dire que l’alimentation apporte moins d’énergie que l’on en dépense. Par exemple, si vous dépensez environ 2000 calories au quotidien, il faudra apporter 1800 calories par l’alimentation pour augmenter l’utilisation de nos graisses corporelles. Néanmoins, il peut être très frustrant et contraignant de faire tous ces calculs. Cela tombe bien, nos nutritionnistes s’en occupent pour vous dans notre suivi nutritionnel ! Une complémentation avec notre brûleur de graisses pourra également augmenter votre utilisation des graisses.
 
Être actif
 
Il peut paraître assez paradoxal que le moment le plus propice à brûler les graisses est lors de nos activités quotidiennes. En effet, l’utilisation des graisses pour produire de l’énergie, est maximale lors d’effort peu intense. C’est-à-dire que lorsque l’on se balade par exemple, on fonctionne sur nos graisses. En sachant ça, il paraît évident qu’augmenter ces activités physiques quotidiennes en dehors du sport est judicieux pour favoriser la fonte des graisses et ainsi perdre du poids. Cela est d’autant plus vrai, car le fait d’avoir une dépense énergétique quotidienne importante en augmentant vos activités physiques vous permettra d’augmenter le déficit calorique ! 

Être actif est une astuce assez simple à appliquer. Cependant, augmenter son métabolisme basal et créer un déficit calorique, demande beaucoup plus de connaissances et d’expérience. Se faire suivre durant cette période vous évitera de nombreuses erreurs et vous fera gagnez du temps.